Birmingham Kultur Lab

14 followers
·
25 following
Birmingham  ·  Birmingham Kultur Lab is a cultural Pure Player edited by the students of the Bordeaux' Institute of Journalism (France)
Birmingham Kultur Lab
More ideas from Birmingham
Ici, les bouteilles en plastique, les sacs et vieilles boites de kebab sont plus nombreux que les touristes. On souhaiterait presque aux poissons que les pécheurs ne les remettent pas à l'eau.

Ici, les bouteilles en plastique, les sacs et vieilles boites de kebab sont plus nombreux que les touristes. On souhaiterait presque aux poissons que les pécheurs ne les remettent pas à l'eau.

Les canaux restent un endroit privilégié pour les balades. En ce dimanche ensoleillé, on y croise pas mal de gens et de nombreux cyclistes. La communication est facile avec les personnes qu'on rencontre, les badauds ou ceux qui vivent sur le canal... aussi bien sur les péniches que dehors, ceux qui n'ont pas de toit fuient parfois le tumulte du centre ville.

Les canaux restent un endroit privilégié pour les balades. En ce dimanche ensoleillé, on y croise pas mal de gens et de nombreux cyclistes. La communication est facile avec les personnes qu'on rencontre, les badauds ou ceux qui vivent sur le canal... aussi bien sur les péniches que dehors, ceux qui n'ont pas de toit fuient parfois le tumulte du centre ville.

De nombreux tunnels ponctuent le canal, qui finir par s'engouffrer sous la vile.

De nombreux tunnels ponctuent le canal, qui finir par s'engouffrer sous la vile.

Quand on arrive plus près du centre ville, les tunnels sont de plus en plus présents.

Quand on arrive plus près du centre ville, les tunnels sont de plus en plus présents.

Au-dessus des tunnels, la ville.

Au-dessus des tunnels, la ville.

Le système d'écluse s'étend tout au long du canal. Il date un peu, mais semble efficace.

Le système d'écluse s'étend tout au long du canal. Il date un peu, mais semble efficace.

De temps en temps, on croise ces indications. Elles pointent les quartiers ou les grandes artères de la ville. Elles rappellent surtout qu'il y a encore une vie, au-dessus.

De temps en temps, on croise ces indications. Elles pointent les quartiers ou les grandes artères de la ville. Elles rappellent surtout qu'il y a encore une vie, au-dessus.

D'anciennes usines en briques rouges entourent le canal. Birmingham est aussi une ville de friches industrielles. Au fond, une écluse, étroite. La largeur minimale du canal est de 7 pieds, soit un peu plus de 2 mètres.

D'anciennes usines en briques rouges entourent le canal. Birmingham est aussi une ville de friches industrielles. Au fond, une écluse, étroite. La largeur minimale du canal est de 7 pieds, soit un peu plus de 2 mètres.

Le canal est parfaitement intégré dans la ville. À un niveau bien inférieur aux routes, on peut passer sans le voir quand on est au dessus.

Le canal est parfaitement intégré dans la ville. À un niveau bien inférieur aux routes, on peut passer sans le voir quand on est au dessus.

On arrive au centre ville. Les bouteilles ont disparu, ainsi que les tags. Plus touristique, cette partie du canal est manifestement mieux entretenue.

On arrive au centre ville. Les bouteilles ont disparu, ainsi que les tags. Plus touristique, cette partie du canal est manifestement mieux entretenue.

Plusieurs restaurants attendent les clients au bord de l'eau. Ceux qui ne vont pas manger, boire un coup, ou écouter un concert marchent tranquillement de long de l'eau, et ils se font plus nombreux.

Plusieurs restaurants attendent les clients au bord de l'eau. Ceux qui ne vont pas manger, boire un coup, ou écouter un concert marchent tranquillement de long de l'eau, et ils se font plus nombreux.

La balade commence au Nord de Birmingham, près de la Corporation Street. Le réseau anglais de canaux traverse la ville de bout en bout, et permet de s'en échapper un peu.

La balade commence au Nord de Birmingham, près de la Corporation Street. Le réseau anglais de canaux traverse la ville de bout en bout, et permet de s'en échapper un peu.

Quand il fait beau, les couleurs se mélangent le long des canaux. On y trouve de nombreux tags, réalisés avec plus ou moins de soin.

Quand il fait beau, les couleurs se mélangent le long des canaux. On y trouve de nombreux tags, réalisés avec plus ou moins de soin.

On y croise de nombreuses oies. Quand elles n'essaient pas de vous pincer les mollets pour protéger leurs oisons, elles naviguent, l'œil retors, ou elles dorment, comme celle-ci qui aurait un peu trop bu cette nuit.

On y croise de nombreuses oies. Quand elles n'essaient pas de vous pincer les mollets pour protéger leurs oisons, elles naviguent, l'œil retors, ou elles dorment, comme celle-ci qui aurait un peu trop bu cette nuit.

Les pêcheurs se donnent rendez-vous sur les canaux. Thomas Bremmen a 89 ans, et se rend sur les canaux dès qu'il fait beau. D'origine irlandaise, il a toujours vécu à Birmingham. Il aime bien danser aussi, mais ces derniers temps, il se réserve un peu. Cet éternel jeune se fatigue un peu.

Les pêcheurs se donnent rendez-vous sur les canaux. Thomas Bremmen a 89 ans, et se rend sur les canaux dès qu'il fait beau. D'origine irlandaise, il a toujours vécu à Birmingham. Il aime bien danser aussi, mais ces derniers temps, il se réserve un peu. Cet éternel jeune se fatigue un peu.

En descendant vers le Sud, on s'approche un peu plus du centre ville. L'industrie n'est pas qu'un passé pour Birmingham, et celle qui longe le fleuve nous rappelle que les canaux ont aussi servi au transport de marchandise.

En descendant vers le Sud, on s'approche un peu plus du centre ville. L'industrie n'est pas qu'un passé pour Birmingham, et celle qui longe le fleuve nous rappelle que les canaux ont aussi servi au transport de marchandise.