Saint-Barthélemy. Habitant l’île, le jeune Catalan a vécu une nuit d’effroi. Depuis que Teddy a vu la mort de face, il n’a jamais été aussi heureux de vivre. Miraculé du cyclone Irma...

Saint-Barthélemy. Habitant l’île, le jeune Catalan a vécu une nuit d’effroi. Depuis que Teddy a vu la mort de face, il n’a jamais été aussi heureux de vivre. Miraculé du cyclone Irma...

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité. Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapa...

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité. Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapa...

Paris 1933  Photo: Marcel Bovis

Chez Suzie: Images de la prostitution parisienne dans les années 30

Vous réveiller au milieu de la nuit et repenser avec effroi à un incident qui date du collège.

20 luttes quotidiennes que tous les anxieux connaissent

Vous réveiller au milieu de la nuit et repenser avec effroi à un incident qui date du collège.

Elles arpentent la planète avec un sac à dos, une paire de sandales, et un goût prononcé pour la solitude. Leur sourire et leur aplomb suscitent autant d’admiration que d’effroi. Hé ! Mais...

Les 5 questions que vous n’avez jamais osé poser à une femme (qui voyage seule)

l'ANE : Le diable avait dit vrai ; sa monture était infatigable. Geoffroi s’en servit pour la reconstruction de son vieux château. Elle fut employée au transport des matériaux. Les ouvriers ne pouvaient suffire à mettre en œuvre les pierres qu’elle apportait sans trêve ni repos, le jour et la nuit. L’édifice s’élevait comme par enchantement à la grande satisfaction de Geoffroi, mais au grand effroi

l'ANE : Le diable avait dit vrai ; sa monture était infatigable. Geoffroi s’en servit pour la reconstruction de son vieux château. Elle fut employée au transport des matériaux. Les ouvriers ne pouvaient suffire à mettre en œuvre les pierres qu’elle apportait sans trêve ni repos, le jour et la nuit. L’édifice s’élevait comme par enchantement à la grande satisfaction de Geoffroi, mais au grand effroi

Robert Doisneau // L’imprimeur Harambert montrant La nuit d’effroi par François Nadot, 1944. ( http://www.artvalue.fr/auctionresult--doisneau-robert-1912-1994-fran-1-l-imprimeur-harambert-montra-3721852.htm

L’imprimeur Harambert montrant La nuit d’effroi par François Nadot Tirage argentique d’époque / Silver vintage print © Robert Doisneau

Pinterest
Rechercher