photo NB : homme à tête de lion, animaux exotiques

Suite : Chef TIS! se tourne vers moi, je me lance :- Alors Voilà Mr. H. 93 ans, resté au sol 16 heures avant d'être amené à l'hôpital. Il n'arrivait pas à se relever. [info : dans le Syndrome ...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: juillet 2014

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: juillet 2014

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: César et Rosalie - Claude ...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: César et Rosalie - Claude Sautet

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: James Cameron, l'odyssée d'un cinéaste - David Fakrikian

Le journaliste David Fakrikian signe ici la premier vrai ouvrage français consacré à James Cameron (d’autres livre existaient mais toujou...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Raison et Sentiments - Sense and Sensibility, Ang Lee (1995)

Au siècle dernier en Angleterre, à la suite du décès de leur père, les sœurs Dashwood et leur mère sont contraintes de réduire drastiq...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Les 5 000 doigts du Dr. T - The 5,000 Fingers of Dr. T, Roy Rowland (1953)

Le jeune Bart prend des leçons de piano avec le Dr Terwilliker, un professeur sans pitié qui lui impose des gammes, encore des gammes, t...

Prendre soin de l'environnement a toujours été important pour moi sans que je ne sois une Stakhanoviste verte. Mais, je m'aperçois que petit à petit, je fais de plus en plus attention, notamment pour les produits de beauté et d'entretien. Voici mes chouchous !

Beauté ecolo

Prendre soin de l'environnement a toujours été important pour moi sans que je ne sois une Stakhanoviste verte. Mais, je m'aperçois que petit à petit, je fais de plus en plus attention, notamment pour les produits de beauté et d'entretien. Voici mes chouchous !

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Les 5 000 doigts du Dr. T - The 5,000 Fingers of Dr. T, Roy Rowland (1953)

Le jeune Bart prend des leçons de piano avec le Dr Terwilliker, un professeur sans pitié qui lui impose des gammes, encore des gammes, t...

Sunshine Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: mai 2014

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Les 5 000 doigts du Dr. T - The 5,000 Fingers of Dr. T, Roy Rowland (1953)

Le jeune Bart prend des leçons de piano avec le Dr Terwilliker, un professeur sans pitié qui lui impose des gammes, encore des gammes, t...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Trois camarades - Three ...

Au lendemain de la Première guerre mondiale, la réunion de trois soldats qui décident d'ouvrir une entreprise de réparation automobiles...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: Les Désaxés - The Misfits, John Huston (1961)

A Reno, Roslyn s'apprête à divorcer. Fasciné par la beauté de la jeune femme, un cow-boy entre deux âges lui demande de partager son e...

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste: mai 2014

Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste

Franck Pellegrinno est un artiste que l'on qualifierait volontiers de stakhanoviste tant sa créativité semble  ne jamais cesser de s'exprimer quelle que soit le support ou le format qu'il utilise dans son travail. #graffiti #graphisme #illustration #streetart #typographie #lyon http://www.wegotalent.com/artiste/franck-pellegrino

Franck Pellegrinno est un artiste que l'on qualifierait volontiers de stakhanoviste tant sa créativité semble ne jamais cesser de s'exprimer quelle que soit le support ou le format qu'il utilise dans son travail.

Pinterest
Rechercher