Charlotte Bricault -flower artist / botanical artist-

37 Pins
 6y
Collection by
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature. Home Décor, Décor, Artists, Nature, Culture, Botanical, Vase, Flower Artists, Artist
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature. Inspiration, Flower, Berne, Charlotte
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature. Art, Flowers, Artwork
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature. Ville, Jardin, Suisse
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault expose " Vestiges " à l'Orangerie de Berne. Elle réalise un "herbier" en céramique grâce à l'impression de plantes sauvages. Le processus fait écho à la fossilisation, traces de vie organique devenues archives du passé. Les plantes adventices, appelées "herbes folles", sont celles qui ont été sélectionnées. Elles sont spontanées et poussent selon des critères sauvages. Ces fossiles sont un antonyme mettant en parallèle le passé et le présent, la culture et la nature.
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation. Van, Exhibition, Gallery, Mineral, Landscape, Beneath, Genealogy, Organic, Origins
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation.
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation. Branches
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation.
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation.
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
Charlotte Bricault exhibits " Raadsel Van Een hoekje" at the Dreiviertel gallery a work that seems to spread out like an organic landscape, conveying the impermanence and the passage of man. Branches are entangled in one of our everyday object, the pillow, oneiric metaphore of unconsciousness, dreams and rest. The ground shows roots and ramifications, echoing the origins of genealogy. Beneath the mineral, an organic network lives, allowing a more sensual interpretation.
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture. Porcelain, Pine, Exhibition Display, Pine Needles
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture.
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture. Wild Grass
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture.
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture. Display, Paper
Agent Valérie Henry - Agent d'artistes, scénographes, photographes, plasticiens
"Where we passed by" by Charlotte Bricault is a new exhibition displaying unique pieces of paper porcelain baked at 980°C. It tells the story of a deserted lunch in a clearing. The tableware becomes the support of nature, in the form of pine needles and wild grass, spring from porcelain, symbolising our everyday manufactured style of life in an antinomy between nature / culture.
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016.  Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016. Au, Rixheim, September, January, Papier
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016. Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016.
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016. Home
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016.
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016.  Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016.  Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016. Windows
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault : exhibition at the Musée du Papier Peint Rixheim in Switzerland, from the 11 th of January until the 11 th of September 2016. Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016. Charlotte Bricault investit le Musée du Papier Peint Rixheim en Suisse pour une exposition du 11 Janvier au 11 Septembre 2016.
Charlotte Bricault "Aeternae" exhibition at the Dodo Galeria in Milano. Charlotte Bricault enlightens the inherent bond between men and the environment, the relation between the strengh and the ephemeral. Wild flowers remind us about the "nature" of humans, free and rebellious.   Exposition AETERNAE, Milan. Charlotte Bricault met en lumière le lien inhérent à la nature de l'homme et à son environnement, la relation entre sa force mais également son côté éphémère. Photography, Paris, Portrait, Portraits, Fine Art, Photographer, Surrealist, Louvre
Charlotte Bricault – plasticienne végétale
Charlotte Bricault "Aeternae" exhibition at the Dodo Galeria in Milano. Charlotte Bricault enlightens the inherent bond between men and the environment, the relation between the strengh and the ephemeral. Wild flowers remind us about the "nature" of humans, free and rebellious. Exposition AETERNAE, Milan. Charlotte Bricault met en lumière le lien inhérent à la nature de l'homme et à son environnement, la relation entre sa force mais également son côté éphémère.