Morgane Rohel

Morgane Rohel

12
Followers
4
Following
Morgane Rohel
More ideas from Morgane
Quel est le lien entre Antoine, prof émérite qui quitte les Beaux-Arts de Lyon pr être gardien de salle à Orsay, et Camille, étudiante dont on apprend la mort ds une seconde partie ? Roman sur l'art comme rédemption, à l'atmosphère de polar. Foenkinos commence ac humour et légèreté avant de gagner en profondeur, et l'histoire de Camille n'est pas sans rappeler "Charlotte". Bien construit et agréable même si le tout manque d'émotions.

Quel est le lien entre Antoine, prof émérite qui quitte les Beaux-Arts de Lyon pr être gardien de salle à Orsay, et Camille, étudiante dont on apprend la mort ds une seconde partie ? Roman sur l'art comme rédemption, à l'atmosphère de polar. Foenkinos commence ac humour et légèreté avant de gagner en profondeur, et l'histoire de Camille n'est pas sans rappeler "Charlotte". Bien construit et agréable même si le tout manque d'émotions.

Zack Walter, auteur de SF obsédé par la sécurité, vit dans une banlieue paisible ac Sarah et leurs deux ados. Une erreur de sac à main au supermarché, et le voilà au cœur d’une histoire de meurtres, de politique, d’écologie. Ce gaffeur, comique et attachant, ira au bout de son enquête, allant jusqu’à démasquer des voisins pas si tranquilles que ça. Premier opus d’une série de 4, petit polar à l’énigme légère, qui prend le temps de planter le décor. Pas de gd suspense mais le tt est…

Zack Walter, auteur de SF obsédé par la sécurité, vit dans une banlieue paisible ac Sarah et leurs deux ados. Une erreur de sac à main au supermarché, et le voilà au cœur d’une histoire de meurtres, de politique, d’écologie. Ce gaffeur, comique et attachant, ira au bout de son enquête, allant jusqu’à démasquer des voisins pas si tranquilles que ça. Premier opus d’une série de 4, petit polar à l’énigme légère, qui prend le temps de planter le décor. Pas de gd suspense mais le tt est…

Des chiens mis au ban de la société par le Maire Kobayashi. Un enfant, Atari, parti sur cette Ile aux poubelles pour y retrouver son chien Spot. Andersen revient au cinéma d’animation, fable plus sombre, plus politique en ce qu’elle dénonce le totalitarisme et la propagande. Tourné en stop motion ac 1 000 marionnettes et 130 000 photos prises dans 240 décors différents. A savourer en VO, c’est poilant, mordant, visuellement impressionnant. BO d’Alexandre Desplat au top. Un chef-d’œuvre !

Des chiens mis au ban de la société par le Maire Kobayashi. Un enfant, Atari, parti sur cette Ile aux poubelles pour y retrouver son chien Spot. Andersen revient au cinéma d’animation, fable plus sombre, plus politique en ce qu’elle dénonce le totalitarisme et la propagande. Tourné en stop motion ac 1 000 marionnettes et 130 000 photos prises dans 240 décors différents. A savourer en VO, c’est poilant, mordant, visuellement impressionnant. BO d’Alexandre Desplat au top. Un chef-d’œuvre !

Bitna, 18 ans, quitte son village de pêcheurs pr Séoul. Etudiante, elle se fait conteuse auprès de Salomé, quadra souffrant d’une maladie incurable. Shéhérazade coréenne, elle puise ds son imaginaire et son quotidien pr narrer des histoires aussi poétiques que cruelles. C’est l’immeuble Good luck !, son concierge aux pigeons M. Cho, Nabi la chanteuse ou encore Naomi. Le Clézio, Prix Nobel 2008, ns invite au voyage. Roman simple, tendre et poétique, belle hist. d’amitié qui se lit d’une…

Bitna, 18 ans, quitte son village de pêcheurs pr Séoul. Etudiante, elle se fait conteuse auprès de Salomé, quadra souffrant d’une maladie incurable. Shéhérazade coréenne, elle puise ds son imaginaire et son quotidien pr narrer des histoires aussi poétiques que cruelles. C’est l’immeuble Good luck !, son concierge aux pigeons M. Cho, Nabi la chanteuse ou encore Naomi. Le Clézio, Prix Nobel 2008, ns invite au voyage. Roman simple, tendre et poétique, belle hist. d’amitié qui se lit d’une…

Le pari fou d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en lui faisant vivre ses rêves d’adolescents par procuration. 30 jrs où Thelma, working-girl, va tout donner et reprendre sa vie en main. Premier roman très « feel-good » dt les heureux hasards sont parfois peu crédibles (rencontre Thelma/Maître Gims !), ms malgré ce côté facile, on se laisse prendre au jeu, on sourit, on s'attache à ces pers. pleins de vie, et à cette jolie leçon d’optimisme et de volonté.

Le pari fou d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en lui faisant vivre ses rêves d’adolescents par procuration. 30 jrs où Thelma, working-girl, va tout donner et reprendre sa vie en main. Premier roman très « feel-good » dt les heureux hasards sont parfois peu crédibles (rencontre Thelma/Maître Gims !), ms malgré ce côté facile, on se laisse prendre au jeu, on sourit, on s'attache à ces pers. pleins de vie, et à cette jolie leçon d’optimisme et de volonté.

Le sujet est celui de Bourdeaut, de Vian. Celui d’un amour passionnel, quelque peu déjanté, mis à mal par un licenciement qui ne dit pas son nom pr Adrien et l’annonce d’un cancer des poumons pr Louise. On se laisse emporter entre passé et présent ; Louise irradie, peint, invente, sa douce folie permet à l’auteure d’aborder des sujets plus profonds. L’imagination comme force contre le poids du réel. Plume exceptionnelle, langue pétillante et poétique. Premier roman remarquable !

Le sujet est celui de Bourdeaut, de Vian. Celui d’un amour passionnel, quelque peu déjanté, mis à mal par un licenciement qui ne dit pas son nom pr Adrien et l’annonce d’un cancer des poumons pr Louise. On se laisse emporter entre passé et présent ; Louise irradie, peint, invente, sa douce folie permet à l’auteure d’aborder des sujets plus profonds. L’imagination comme force contre le poids du réel. Plume exceptionnelle, langue pétillante et poétique. Premier roman remarquable !

3 corps, migrants Africains échoués sur une île imaginaire. 6 témoins, alors que le Maire oblige chacun au silence, l’Instituteur entend comprendre. Cmt le faire taire, préserver l’île de la débâcle ?  Question des migrants, des passeurs, un roman entre thriller et fable sur la noirceur humaine. L’auteur sonde les âmes ac talent, sans sombrer ds le poncif. Il dénonce les dérives de notre société et ns dérange. L’odeur nauséabonde qui envahit l’île ns prend et on n’en ressort pas indemne.

3 corps, migrants Africains échoués sur une île imaginaire. 6 témoins, alors que le Maire oblige chacun au silence, l’Instituteur entend comprendre. Cmt le faire taire, préserver l’île de la débâcle ? Question des migrants, des passeurs, un roman entre thriller et fable sur la noirceur humaine. L’auteur sonde les âmes ac talent, sans sombrer ds le poncif. Il dénonce les dérives de notre société et ns dérange. L’odeur nauséabonde qui envahit l’île ns prend et on n’en ressort pas indemne.

Le 9-3, c’est ici Eloquentia : au terme d’une joute verbale, un étudiant est élu meilleur orateur. Promo 2015 : 30 jeunes de ts horizons vont haranguer, murmurer, plaider, s’esclaffer durant 30 jours. C’est Leïla et la Syrie, Eddy et ses kms pr rejoindre les cours, Elhadj et le froid de la rue… On slame, on ne dit plus « connard » et on aime Hugo. Parler est plus dur qu’écrire en ce qu’on ne peut revenir en arrière. Un film bourré d’espoir, de force, celle des mots, de la parole comme…

Le 9-3, c’est ici Eloquentia : au terme d’une joute verbale, un étudiant est élu meilleur orateur. Promo 2015 : 30 jeunes de ts horizons vont haranguer, murmurer, plaider, s’esclaffer durant 30 jours. C’est Leïla et la Syrie, Eddy et ses kms pr rejoindre les cours, Elhadj et le froid de la rue… On slame, on ne dit plus « connard » et on aime Hugo. Parler est plus dur qu’écrire en ce qu’on ne peut revenir en arrière. Un film bourré d’espoir, de force, celle des mots, de la parole comme…

Lorsqu’une toile d’un musée de province disparaît un soir de vernissage, tous st en émoi : Adélaïde la conservatrice, son équipe de bras cassés dont Etienne, anti-héros coincé dans son passé amoureux, le flic Canari, la baronne Isaure... Entre peinture de mœurs et vaudeville, un roman léger, divertissant, qui traite des relations humaines. Galerie de pers. hauts en couleurs, attachants, dont l’auteure explore l’intimité avec délicatesse. Un petit monde qui ressemble au nôtre.

Lorsqu’une toile d’un musée de province disparaît un soir de vernissage, tous st en émoi : Adélaïde la conservatrice, son équipe de bras cassés dont Etienne, anti-héros coincé dans son passé amoureux, le flic Canari, la baronne Isaure... Entre peinture de mœurs et vaudeville, un roman léger, divertissant, qui traite des relations humaines. Galerie de pers. hauts en couleurs, attachants, dont l’auteure explore l’intimité avec délicatesse. Un petit monde qui ressemble au nôtre.

Yvon mort en mer, Anne élève seule leur fils Louis en ces temps difficiles de guerre. En 1950, elle a accepté la demande en mariage du riche pharmacien Etienne, et 2 enfants ont suivi. Ms un geste de trop de la part d’Etienne, et Louis fugue, s’engageant comme matelot. Le roman d’une longue attente pour Anne, des années à tenter de rester digne, tiraillée entre son mari et son fils, a-t-elle fait les bons choix ? Portrait d’une mère brisée, bouleversant, écriture ciselée et juste.

Yvon mort en mer, Anne élève seule leur fils Louis en ces temps difficiles de guerre. En 1950, elle a accepté la demande en mariage du riche pharmacien Etienne, et 2 enfants ont suivi. Ms un geste de trop de la part d’Etienne, et Louis fugue, s’engageant comme matelot. Le roman d’une longue attente pour Anne, des années à tenter de rester digne, tiraillée entre son mari et son fils, a-t-elle fait les bons choix ? Portrait d’une mère brisée, bouleversant, écriture ciselée et juste.

Ados et parents défilent ds le bureau du psychologue Sauveur Saint-Yves. Qd arrive le soir, pas toujours évident d’être présent pour son fils Lazare (8 ans). D’autant plus qd le passé refait surface, autour de la mort de sa femme. Entre Orléans et la Martinique, entre radiographie des ados et relation père-fils, l’auteure ns enchante et aborde ac justesse et humour ts les sujets (racisme, phobie scolaire, divorce, scarification…) Pers. attachants, style fluide, un bonheur… pour les 13 ans et…

Ados et parents défilent ds le bureau du psychologue Sauveur Saint-Yves. Qd arrive le soir, pas toujours évident d’être présent pour son fils Lazare (8 ans). D’autant plus qd le passé refait surface, autour de la mort de sa femme. Entre Orléans et la Martinique, entre radiographie des ados et relation père-fils, l’auteure ns enchante et aborde ac justesse et humour ts les sujets (racisme, phobie scolaire, divorce, scarification…) Pers. attachants, style fluide, un bonheur… pour les 13 ans et…

12 épisodes réalisés par Jane Campion. (2013) : la NZ et le démantèlement d’un réseau de pédophilie. (2017) : l’Australie et l’enquête autour du décès d’une jeune asiatique, prostituée et mère porteuse. L’enquêtrice : Robin Griffin. Saison 1, du polar lent ms efficace, captivant. La suite m’a déçue : pers. caricaturaux, série de clichés, intrigue plate et prévisible…Même Robin semble ridicule ds son rôle, ds ses retrouvailles avec sa fille Mary, abandonnée à la naissance car fruit d’un viol.

12 épisodes réalisés par Jane Campion. (2013) : la NZ et le démantèlement d’un réseau de pédophilie. (2017) : l’Australie et l’enquête autour du décès d’une jeune asiatique, prostituée et mère porteuse. L’enquêtrice : Robin Griffin. Saison 1, du polar lent ms efficace, captivant. La suite m’a déçue : pers. caricaturaux, série de clichés, intrigue plate et prévisible…Même Robin semble ridicule ds son rôle, ds ses retrouvailles avec sa fille Mary, abandonnée à la naissance car fruit d’un viol.

A 89 ans, l’auteure ouvre sa ‘valise d’amour’. Déportée à 15 ans, elle aborde cette question : est-ce encore possible d’aimer après les camps ? Avec pudeur, elle revient sur sa sexualité, la sécheresse du corps, l’impossible laisser-aller. Au fil des lettres on croise ses amies (dont Simone Veil), ses deux maris, ses nombreux amants, dont  Edgar Morin, résigné, ou Georges Perec, fou d’amour. Si le récit manque un peu de cohérence chronologique, c’est un beau témoignage, limpide et libre.

A 89 ans, l’auteure ouvre sa ‘valise d’amour’. Déportée à 15 ans, elle aborde cette question : est-ce encore possible d’aimer après les camps ? Avec pudeur, elle revient sur sa sexualité, la sécheresse du corps, l’impossible laisser-aller. Au fil des lettres on croise ses amies (dont Simone Veil), ses deux maris, ses nombreux amants, dont Edgar Morin, résigné, ou Georges Perec, fou d’amour. Si le récit manque un peu de cohérence chronologique, c’est un beau témoignage, limpide et libre.

Titre hommage à Peter Pan, au pays imaginaire de l’enfance. L’adulte-narrateur retourne ds sa maison de famille, part en quête de l’enfant qu’il fut, pour au final se retrouver physiquement face à lui. Les souvenirs liés à son gd-père, le passage à l’adulte, ms c’est surtout une évocation des sensations, du ressenti. Un récit court, qui tient presque de la poésie tant les mots sont imagés, métaphoriques. Peut-être un peu trop personnel, intime, je suis restée plus spectatrice…

Titre hommage à Peter Pan, au pays imaginaire de l’enfance. L’adulte-narrateur retourne ds sa maison de famille, part en quête de l’enfant qu’il fut, pour au final se retrouver physiquement face à lui. Les souvenirs liés à son gd-père, le passage à l’adulte, ms c’est surtout une évocation des sensations, du ressenti. Un récit court, qui tient presque de la poésie tant les mots sont imagés, métaphoriques. Peut-être un peu trop personnel, intime, je suis restée plus spectatrice…