GAO Xingjian La montagne de l'âme Éd. de l'Aube, 1995. Un véritable "roman chinois" avec Immortelles et royaume des Serpents, une histoire de quête, telle une Pérégrination vers l'Ouest. C'est un classique revu par l'originalité langagière d'un moderniste: chez Gao, l'utilisation du "tu" crée une vertigineuse distanciation, de même les allers et retours dans l'espace et le temps et entre le mythe et la réalité ( Sean James Rose, Lire 1/12/ 2000). http://www.lexpress.fr

Découvrez La montagne de l'âme le livre de Xingjian Gao sur decitre.fr - libraire sur Internet avec 1 million de livres disponibles en livraison rapide à domicile ou en relais - 9782876785267

SU Tong Épouses et concubines Éd. LGF, 2004. Songlian a dix-neuf ans, elle est étudiante, elle est belle… Mais la ruine de sa famille l’oblige à devenir la quatrième épouse du riche Chen Zuoqian. Dans le huis clos de sa nouvelle vie, elle va découvrir la seule loi qui compte : celle de la séduction. Car la favorite de la nuit est la maîtresse de la maison. Jalousie, possession, haine, pouvoir : quatre femmes se livrent une lutte à mort pour le plaisir du maître, dans la Chine des années…

SU Tong Épouses et concubines Éd. LGF, 2004. Songlian a dix-neuf ans, elle est étudiante, elle est belle… Mais la ruine de sa famille l’oblige à devenir la quatrième épouse du riche Chen Zuoqian. Dans le huis clos de sa nouvelle vie, elle va découvrir la seule loi qui compte : celle de la séduction. Car la favorite de la nuit est la maîtresse de la maison. Jalousie, possession, haine, pouvoir : quatre femmes se livrent une lutte à mort pour le plaisir du maître, dans la Chine des années…

LEE Lilian Adieu ma concubine Éd. J'ai lu, 1994. De 1920 à 1970, des amis d'enfance, membres de l'Opéra de Pékin, vont s'aimer, se tromper, se trahir. Sur fond de bouleversements politiques, les acteurs Dieyi et Xiaolou, et la courtisane Juxian, rejouent le désir et la trahison dans cette épopée faite de soie, d'opium et de musique.

LEE Lilian Adieu ma concubine Éd. J'ai lu, 1994. De 1920 à 1970, des amis d'enfance, membres de l'Opéra de Pékin, vont s'aimer, se tromper, se trahir. Sur fond de bouleversements politiques, les acteurs Dieyi et Xiaolou, et la courtisane Juxian, rejouent le désir et la trahison dans cette épopée faite de soie, d'opium et de musique.

MO Yan Enfant de fer Éd. Seuil, 2004. Recueil de seize nouvelles, mettant en scène des enfants, parues des années 80 à aujourd'hui. Né dans une famille de paysans pauvres, l'auteur a dit un jour qu'une enfance malheureuse est une source d'inspiration infinie : par les yeux d'un enfant, le monde est décrit avec poésie, sans lâcheté ni prudence.

MO Yan Enfant de fer Éd. Seuil, 2004. Recueil de seize nouvelles, mettant en scène des enfants, parues des années 80 à aujourd'hui. Né dans une famille de paysans pauvres, l'auteur a dit un jour qu'une enfance malheureuse est une source d'inspiration infinie : par les yeux d'un enfant, le monde est décrit avec poésie, sans lâcheté ni prudence.

SHI Shuqing Les cinq yuans Éd. Bleu de Chine, 2004. Dans un village Hui du Ningxia, enclave au sud de la Mongolie, une vieille musulmane est décédée. Tout le monde s'affaire pour que les rites des funérailles soient accomplis conformément aux prescriptions du Coran. Mais parmi les villageois, une amie étouffe de chagrin : elle venait de lui prêter cinq yuans et sait qu'elle ne les reverra plus.

SHI Shuqing Les cinq yuans Éd. Bleu de Chine, 2004. Dans un village Hui du Ningxia, enclave au sud de la Mongolie, une vieille musulmane est décédée. Tout le monde s'affaire pour que les rites des funérailles soient accomplis conformément aux prescriptions du Coran. Mais parmi les villageois, une amie étouffe de chagrin : elle venait de lui prêter cinq yuans et sait qu'elle ne les reverra plus.

YU Hua Le vendeur de sang Éd. Actes sud, 2006. Du jour où Xu Sanguan apprend qu'on peut gagner de l'argent en vendant son sang, commence pour lui une vie nouvelle. C'est en effet à cet expédient qu'il devra son mariage, une union bientôt assombrie par la révélation de la bâtardise de son premier fils. Et c'est à cette pratique qu'il recourra ensuite - parfois au péril de sa vie -, chaque fois que le destin viendra frapper les siens.

YU Hua Le vendeur de sang Éd. Actes sud, 2006. Du jour où Xu Sanguan apprend qu'on peut gagner de l'argent en vendant son sang, commence pour lui une vie nouvelle. C'est en effet à cet expédient qu'il devra son mariage, une union bientôt assombrie par la révélation de la bâtardise de son premier fils. Et c'est à cette pratique qu'il recourra ensuite - parfois au péril de sa vie -, chaque fois que le destin viendra frapper les siens.

LAO SHE La cage entrebâillée Éd. Gallimard, 1986. Dans les années 30, un mot nouveau fait fureur à Pékin : tout le monde parle de divorce. Victimes du système traditionnel des mariages arrangés, tous aimeraient bien profiter de la nouvelle législation pour voler de leurs propres ailes. Mêlant scènes domestiques et satire de la bureaucratie chinoise, cette comédie de mœurs aux personnages d'une délicieuse humanité est dominée par l'humour et le sourire.

LAO SHE La cage entrebâillée Éd. Gallimard, 1986. Dans les années 30, un mot nouveau fait fureur à Pékin : tout le monde parle de divorce. Victimes du système traditionnel des mariages arrangés, tous aimeraient bien profiter de la nouvelle législation pour voler de leurs propres ailes. Mêlant scènes domestiques et satire de la bureaucratie chinoise, cette comédie de mœurs aux personnages d'une délicieuse humanité est dominée par l'humour et le sourire.

YAN Lianke Le rêve du village des Ding Éd. P.Picquier, 2006. Dans les années 1990, dans le Henan, province pauvre de Chine, des paysans sont amenés à vendre leur sang pour compléter leurs revenus. Des milliers de personnes meurent contaminées, sans soin ni aide, dans le silence. L'auteur fait le récit de cette tragédie sous forme de fiction, dans un village imaginaire. Le remords ronge le vieux Ding dont le fils s'est enrichi en collectant le sang.

YAN Lianke Le rêve du village des Ding Éd. P.Picquier, 2006. Dans les années 1990, dans le Henan, province pauvre de Chine, des paysans sont amenés à vendre leur sang pour compléter leurs revenus. Des milliers de personnes meurent contaminées, sans soin ni aide, dans le silence. L'auteur fait le récit de cette tragédie sous forme de fiction, dans un village imaginaire. Le remords ronge le vieux Ding dont le fils s'est enrichi en collectant le sang.

MO Yan La dure loi du karma Éd. Seuil, 2009. Ximen Nao, propriétaire foncier dynamique et bon, est fusillé le premier janvier 1950, peu après le triomphe de Mao Zedong. Selon la loi du karma, il est condamné, pour expier ses fautes, à être réincarné en animal. Tour à tour âne, boeuf, chien, cochon et singe, il sera un témoin et acteur décalé, comique et déguisé, de l'époque maoïste durant cinquante ans.

MO Yan La dure loi du karma Éd. Seuil, 2009. Ximen Nao, propriétaire foncier dynamique et bon, est fusillé le premier janvier 1950, peu après le triomphe de Mao Zedong. Selon la loi du karma, il est condamné, pour expier ses fautes, à être réincarné en animal. Tour à tour âne, boeuf, chien, cochon et singe, il sera un témoin et acteur décalé, comique et déguisé, de l'époque maoïste durant cinquante ans.

YA Ding Le cercle du petit ciel Éd. Denoël, 1992.  C'est une odyssée semée de mille embûches cocasses ou tragiques que nous raconte Ya Ding. Son récit qui a le charme des histoires fabuleuses de notre enfance nous mènera jusqu'au cœur du Vieil Empire, où, aux côtés du jeune homme, par la grâce du petit ciel, nous remonterons le grand fleuve du temps à la recherche des cendres de la défunte.

YA Ding Le cercle du petit ciel Éd. Denoël, 1992. C'est une odyssée semée de mille embûches cocasses ou tragiques que nous raconte Ya Ding. Son récit qui a le charme des histoires fabuleuses de notre enfance nous mènera jusqu'au cœur du Vieil Empire, où, aux côtés du jeune homme, par la grâce du petit ciel, nous remonterons le grand fleuve du temps à la recherche des cendres de la défunte.

Pinterest
Rechercher